Pourquoi utiliser un hayon sur un véhicule utilitaire ?
24 mai 2018
Bougie de préchauffage : à quoi ça sert ? quand la changer ?
7 juin 2018
Afficher tout

Comment choisir son transpalette ?

Le transpalette est un outil de manutention idéal pour le déplacement de charge, sur de courte et moyenne distance. Il est équipé de deux fourches sur le devant, qui se glissent en-dessous de la charge afin de la soulever.

Le transpalette un outil indispensable ?

En tant que professionnel, vous avez probablement conscience de l’utilité d’un transpalette pour votre société : outil de manutention par excellence, c’est avant tout un levier considérable dans l’amélioration de la productivité de votre entreprise. Si l’aide ou le gain de productivité qu’il vous procure à longueur d’année est indéniable, il devient incontournable à partir d’un certain niveau de charge.

Quels sont les modèles de transpalettes ?

  • Le transpalette manuel qui permet de transporter des palettes légères sur de courtes distances, et qui peut bénéficier d’une assistance au démarrage pour limiter la fatigue de l’utilisateur. Le levage se fait grâce à une pompe hydraulique par actionnement d’un timon.
  • Le transpalette électrique qui sert à déplacer des charges de plusieurs tonnes sur de moyennes distances, grâce à son système de traction motorisé. Ce modèle destiné aux utilisations intensives est lui aussi actionné par un timon.

Il existe par ailleurs des appareils spécifiques comme le transpalette peseur, capable de contrôler le poids d’un produit tout en le déplaçant afin de gagner un temps précieux lors des manœuvres. Ou encore le transpalette tout-terrain, un modèle conçu pour effectuer des déplacements sur des sols irréguliers comme les chantiers de construction.

 

Le prix d’achat et d’entretien d’un transpalette

Le coût d’acquisition d’un transpalette manuel démarre à 200 € l’unité environ, contre 2000 € pour un modèle tout électrique. Le prix d’un transpalette à haute levée ou disposant d’une grande capacité de charge peut parfois atteindre les 5000 €.

En ce qui concerne la maintenance de l’appareil, l’entretien courant peut-être confié à l’opérateur lui-même : inspection des roues et des fourches, vidange pour le modèle manuel. Les transpalettes ne requièrent pas de visites générales périodiques car ils ne sont pas considérés comme des appareils de levage, à l’exception des modèles à haute levée qui doivent être inspectés tous les 6 mois.

Devis et informations sur la formation

Remplissez le formulaire ci-dessous

Et recevez en + gratuitement le livret qui vous explique ce qu’il faut savoir sur les capacitaires de transport de marchandises en France et en dans l’UE

    Votre nom (obligatoire)

    Votre prénom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre numéro de téléphone (obligatoire)

    Choisissez la catégorie qui vous intéresse

    Choisissez le centre qui vous convient le mieux

    Cochez la case ci-dessous pour recevoir le livret gratuitement