Transport de marchandises illégales : des opérations organisées à l’aéroport de Nice
17 janvier 2019
Les Différentes Solutions Proposées par un Transporteur
14 février 2019
Afficher tout

Digitalisation : Elle révolutionne profondément le transport routier de marchandises

La digitalisation du secteur du transport routier révolutionne le marché et crée de nouvelles opportunités aussi bien pour les clients finaux que pour les entreprises de transport.

Aujourd’hui, le marché du transport routier génère un chiffre d’affaire important d’environ 45 milliards d’euros en France et 300 milliards d’euros en Europe. Ce marché qui semblait établi et pétri d’inertie va cependant connaître de profondes mutations dans les années à venir : la digitalisation a commencé, elle bouleversera le marché à jamais.

Le marché du transport de marchandises aujourd’hui

Le marché est très fragmenté ; des dizaines de milliers d’entreprises de transport gèrent chacune des centaines de relations clients. Cette fragmentation s’explique simplement : 90% des entreprises de transport possèdent moins de 10 camions. On déplore également une inefficience dans la gestion des flux de transport eux-mêmes avec une sous-utilisation considérable des capacités des véhicules. Aujourd’hui, 25% des kilomètres parcourus par un camion, le sont à vide. Un camion sur quatre, roule sur les routes européennes sans transporter la moindre marchandise !

C’est un marché dans lequel la majorité des acteurs utilise quotidiennement des méthodes désuètes de communication et de management comme le téléphone, le fax ou d’autres systèmes d’informations vétustes, pour communiquer en interne et avec leurs clients. L’écart entre les systèmes de communication des clients et ceux de leurs transporteurs se creuse ; c’est préjudiciable et les clients exigent une évolution. Ils ont besoin d’un service toujours plus efficace afin de réduire leurs coûts de logistique tout en augmentant la qualité de service pour leurs propres clients. Il est impératif que le marché du transport routier accepte ce changement. Seules les entreprises de transport qui se digitaliseront gagneront l’efficacité nécessaire. Les autres sont vouées à disparaître.

Aujourd’hui, un grand nombre de transports sont organisés via des commissionnaires – des intermédiaires. Ils contrôlent une grande partie du marché et perçoivent une commission de 15-20% en moyenne, selon les conditions des différents pays. Le marché des commissionnaires est aussi très fragmenté, vétuste et fermé. Cela nuit à la transparence de l’information, soustrait aux clients la connaissance de l’offre de transport disponible et ne permet pas d’optimiser l’utilisation de l’espace disponible dans les camions. Pourtant il serait possible d’augmenter le rendement des sociétés de transport tout en diminuant les coûts logistiques des expéditeurs et donc des clients finaux. Cette anomalie est une autre bonne raison d’accélérer le changement.

 Une digitalisation qui révolutionne le transport de marchandises

De plus en plus d’industries connaissent aujourd’hui et partout dans le monde des changements majeurs provoqués par leur digitalisation. Avec une croissance faible, une offre extrêmement fragmentée, des technologies obsolètes, une sous-utilisation de l’espace disponible dans les camions, une opacité de l’information entre l’offre et la demande, et des opportunités pour optimiser et améliorer le service, le marché est définitivement prêt à muter. La question n’est pas de savoir si ce changement aura lieu, mais plutôt à quelle vitesse il va modifier l’industrie pour toujours. Si on se fonde sur l’expérience d’autres industries, cela commence généralement doucement avant d’accélérer rapidement.

Un peu partout dans le monde ces deux dernières années, des plateformes d’intermédiation entre transporteurs et expéditeurs ont été créées. Elles permettent de tisser un lien direct entre clients et entreprises de transport via une place de marché en ligne. Elles rendent caduc le recours aux commissionnaires et accélèrent sensiblement la rencontre de l’offre de transport avec la demande d’expédition du client. Elles donnent aussi la possibilité aux entreprises de transport de vendre leur espace jusqu’alors inutilisé sur un trajet donné et à un prix optimal. La plateforme en ligne (ou parfois l’application mobile) rend l’accès au marché facile et intuitif pour les expéditeurs et les sociétés de transport, grâce à un service 24 heures sur 24, 365 jours par an.

Vous souhaitez devenir transporteur de marchandises de moins de 3.5 tonnes ? le centre de formation Monsieur Capa vous propose de passer votre formation capacité de transport de marchandises de moins de 3,5 tonnes dans des conditions optimales afin de réaliser votre projet de création d’entreprise avec succès.

N’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers et réservez un entretien personnalisé.

Devis et informations sur la formation

Remplissez le formulaire ci-dessous

Et recevez en + gratuitement le livret qui vous explique ce qu’il faut savoir sur les capacitaires de transport de marchandises en France et en dans l’UE

    Votre nom (obligatoire)

    Votre prénom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre numéro de téléphone (obligatoire)

    Choisissez la catégorie qui vous intéresse

    Choisissez le centre qui vous convient le mieux

    Cochez la case ci-dessous pour recevoir le livret gratuitement