La mise à jour de Tesla
10 juin 2021
Le paiement du stationnement intégré au service de Google
24 juin 2021
Afficher tout

La production à grande échelle de batteries de voitures électriques

Le partenariat de PSA, Total ainsi que 17 entreprises européennes a pour objectif commun un projet de plusieurs milliards d’euros permettant d’établir le développement et la production de batteries de voitures électriques avec un objectif clair : produire un million d’exemplaires en 10 ans.

« L’Airbus des batteries »

Devrait concurrencer des marques comme Tesla au niveau transition énergétique et l’économie de l’Europe. Face au constructeur californien et des marques comme Lucid Air et Nio, PSA compte sur Total et sa filiale Saft, mais également Renault qui pourrait rejoindre la coentreprise. « Total Saft apportera son expertise en matière de R&D et d’industrialisation, et le Groupe PSA sa connaissance du marché automobile et son expérience de la production en grande série », rapporte un communiqué. La production de ces batteries sera sous l’entité ACC (Automotive Cells Company), la réponse européenne à la montée en puissance de la voiture électrique sur nos routes.

Deux « gigafactories »

La date de lancement avait été annoncée plus tôt dans l’année lorsque le projet n’avait pas encore été officiellement évoqué. Les deux « gigafactories » (clin d’œil au nom donné par Tesla à ses usines) devraient se lancer avec une capacité de production de 8 GWh par an. Les deux usines se situeront à Douvron (PSA) et Kaiserslautern (Opel). PSA (Peugeot Citroën, DS, Opel) et Total, ont investis pour le moment 5 milliards d’euros, dont 1,3 milliard provenant d’aides de l’État français et allemand. Renault devrait rejoindre le projet : en France, le Prêt Garanti par l’Etat octroyé à la marque au losange posait pour condition de participation. La firme installée à Boulogne-Billancourt explique pour le moment qu’ils ont « toujours l’intention d’y participer. Les discussions en ce sens continuent », rapporte Le Figaro.

Une industrie de plus en plus verte

Il est attendu que la coentreprise en dévoile plus de détail sur sa production (leur teneur en nickel, cobalt, manganèse et lithium) et la durée de vie estimée des batteries. Auparavant es analystes critiquaient l’industrie qui accusait un bilan carbone important, or, une étude de l’Institut de Recherche Environnementale Suédois annonçait une amélioration. « Les émissions sont maintenant inférieures, car les usines de batteries ont amélioré leur rendement et tournent à plein régime, ce qui les rend plus efficientes », expliquait l’un des chercheurs, Erik Emilsson. Les résultats de l’étude révisée rapportent que les émissions de CO2 étaient comprises entre 61 et 106 kg/kWh, soit deux fois moins que les mesures précédentes.

Devis et informations sur la formation

Remplissez le formulaire ci-dessous

Et recevez en + gratuitement le livret qui vous explique ce qu'il faut savoir sur les capacitaires de transport de marchandises en France et en dans l'UE

    Votre nom (obligatoire)

    Votre prénom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre numéro de téléphone (obligatoire)

    Choisissez la catégorie qui vous intéresse

    Choisissez le centre qui vous convient le mieux

    Cochez la case ci-dessous pour recevoir le livret gratuitement