Devenir sous-traitant transport pour TNT
22 mars 2018
Fermeture définitive des guichets carte grise et permis de conduire
11 mai 2018
Afficher tout

Les risques du téléphone au volant

Oreillette, kit mains libres, Bluetooth, à la main… l’utilisation du téléphone portable au volant multiplie le risque d’accident par 3. Zoom sur la réglementation et les dangers du téléphone en voiture.

Le téléphone au volant : un risque d’accident multiplié par 3 !

  • 1 accident sur 10 est associé à l’usage du téléphone au volant.
  • Sur autoroute, 16% des accidents mortels lui sont imputables.
  • Le risque est maximal au moment où le conducteur décroche son téléphone, souvent dans l’urgence. L’attention n’est alors plus portée sur la conduite.
  • Le téléphone, même avec une oreillette ou en kit mains libres, modifie le comportement et la capacité à réagir. Lors de la conversation, le conducteur se focalise sur le devant de la route, regarde moins dans ses rétroviseurs et sur les côtés, fait moins attention à la signalisation et aux autres usagers… et ce, qu’il ait ou non l’habitude d’utiliser un portable, et quel que soit son âge. Le véhicule tend à ralentir légèrement et à zigzaguer : il franchit la ligne médiane plus souvent.
  • Envoi de SMS, consultation de mails, d’applications ou d’Internet sur smartphone : ces nouveaux usages sollicitent davantage l’attention du conducteur et sont donc très dangereux.

 

3 règles de sécurité à respecter avec le téléphone portable

  • Ne jamais téléphoner au volant ou envoyer des messages.
  • Confier son téléphone à un passager et lui demander de répondre à sa place.
  • Pour appeler ou récupérer ses messages, s’arrêter dans un lieu adapté.

Que dit le code de la route sur l’utilisation du téléphone portable

Depuis 2003, l’utilisation d’un téléphone portable, tenu en main par le conducteur d’un véhicule en circulation est interdit. Les oreillettes, écouteurs et casques sont également interdits au volant. Cette mesure s’applique à tout conducteur de 2, 3 ou 4 roues : poids lourds, voiture, moto, scooter, vélo…

Sont tolérés les systèmes intégrés aux véhicules ou aux casques de moto, c’est à dire qu’on ne porte pas dans l’oreille, et qu’on ne tient pas le téléphone au volant. Les appareils pour les malentendants, pour la formation à la conduite sur un deux-roues motorisés ou utilisés par les véhicules d’urgence restent aussi autorisés.

Conduire avec un téléphone à la main ou en portant à l’oreille un dispositif audio de type kit main libre, oreillette ou casque est passible :

  • D’une amende forfaitaire de 135 €
  • D’un retrait de 3 points du permis de conduire

Petit rappel 

L’usage du téléphone portable peut augmenter de manière significative le temps de réaction du conducteur. Une seconde d’inattention peut avoir des conséquences terribles : à 50 km/h, on parcourt 14 mètres pendant ce laps de temps. Ne prenons pas de risques. Désormais quand je mets le contact, je range mon téléphone.

Devis et informations sur la formation

Remplissez le formulaire ci-dessous

Et recevez en + gratuitement le livret qui vous explique ce qu’il faut savoir sur les capacitaires de transport de marchandises en France et en dans l’UE

    Votre nom (obligatoire)

    Votre prénom (obligatoire)

    Votre email (obligatoire)

    Votre numéro de téléphone (obligatoire)

    Choisissez la catégorie qui vous intéresse

    Choisissez le centre qui vous convient le mieux

    Cochez la case ci-dessous pour recevoir le livret gratuitement